Histoire

Histoire


De l’époque romaine quelques traces d’installation ont été découvertes et notamment celles d’un aqueduc et des pièces.

De l’époque franque il a été mis à jour des sépultures.

On trouve la mention de Saint Point dans les chartes de l’abbaye de Cluny, » Sanctus Poncius » en 1040.

Plusieurs des hameaux de la commune sont également cités dans ces mêmes chartes.

La commune sous la révolution a porté le nom de Point et de Mont-Brillant.

Le 24 mai 1795 Mont Brillant redevient Saint Point.

Pierre de Lamartine acquiert le château en 1801, son fils Alphonse le reçoit en vertu de son contrat de mariage.